PLEINE LUNE DU 31 JANVIER 2018

PLEINE LUNE DU 31 JANVIER 2018

               Pleine Lune du 31 janvier 2018, 15h27 avec éclipse totale de Lune invisible en France

Cette pleine lune nous invite à une grande sensibilité et à un état supérieur de conscience, elle va nous permettre de mieux comprendre notre réalité en tant qu’âme, et ainsi de trouver notre force intérieure. Cette éclipse va aider l’humanité à trouver son chemin.

1. La lecture en tropical s’applique au quatrième règne

Soleil en Verseau

Rappelons que l’énergie de la constellation dans laquelle le Soleil se trouve indique l’occasion favorable offerte à l’humanité pour son avancée sur le chemin de l’expérience.

Cette pleine lune est particulière puisque nous sommes dans l’Ère du Verseau avec le Soleil en Verseau. L’ère des Poissons apporta l’individualité de conscience, aujourd’hui dans le Verseau l’humanité dans son ensemble a à appréhender la notion de conscience de groupe, c’est à dire l’universalité. Le 4ème règne se caractérise par l’aspect inférieur de l’individualité de conscience : « moi, je, centre du monde » ; Mais par la progression naturelle des états de conscience, ce quatrième règne va être poussé à dépasser son égoïsme et égocentrisme, et, aspiré par la quête de la spiritualité, il devrait se présenter à l’entrée du 5ème règne.

Soleil 12° Verseau

         « Une pyramide humaine sur des marches en espalier ».

            La nécessité de reconnaître des différences de types et de niveaux d’évolution chaque fois que des êtres humains vivent et travaillent ensemble.

Ce symbole désigne manifestement la marche ascendante de l’évolution propre à la vie et à la conscience. Il semble s’appliquer particulièrement au fait que des différences de niveaux existent parmi les êtres humains. L’idéal de l’égalitarisme doit être contrebalancé par notre compréhension du fait que l’ordre hiérarchique est une donnée naturelle. Chacun de nous devrait être conscient du niveau auquel il se trouve, même lorsqu’il cherche à se diriger vers un échelon supérieur. Nous devrions lever les yeux en quête d’inspiration et d’exemples, tout en aidant à s’élever les êtres humains situés à l’échelon directement inférieur. Voici le vaste mouvement d’échanges de l’évolution ; or il s’applique aussi bien à l’évolution socioculturelle qu’à la progression des espèces biologiques.

Séquence 63 / Grade 2 : A ce second stade, nous découvrons un symbole d’ « ascension » contrastant avec le précédent qui implique une « descente » de forces spirituelles. Il nous met en garde contre une surenchère affective de notre égalitarisme occidental ; en effet, cette notion ne s’applique fondamentalement qu’à notre cœur spirituel où nous sommes « fils de Dieu », monades spirituelles. Comme sujet, chacun de nous est en puissance divin ; cela étant, LA PROGRESSION NATURELLE DES ÉTATS DE CONSCIENCE est une réalité que l’on doit inévitablement accepter à l’échelon social et mental. 

Lune en Lion

Bénéficiant de l’éclipse totale de la Lune, les comportements sociaux émotionnels de masse et l’affirmation exacerbée de la personnalité dans l’aspect inférieur du Lion devraient être atténués. Les êtres du 4ème règne sont encore sur le chemin du développement de la personnalité, du non-soi. Le Lion apporte l’épanouissement de la conscience individuelle, en tant que soi-conscience, le stade suivant est celui de la reconnaissance et l’affirmation du Soi.

Lune : Lion 12° :

            « Une réception dans un jardin éclairé par des lanternes bariolées ».

            Détente en groupe, loin de la routine, dans un endroit à la mode.

Tandis que le symbole précédent illustrait la joie simple et spontanée des enfants, celui-ci décrit les loisirs plus ou moins conventionnels du monde adulte, dictés par la mode, où après avoir laissé derrière soi son travail, on échange des plaisanteries et des cancans. La “pelouse” et les “lanternes” dénotent une ambiance de bon ton; ce genre de réunion où les langues déliées par l’alcool s’engagent dans des conversations animées fait appel à une forme d’esprit très social dépourvu parfois d’innocence. La Grande Tradition s’est vue réduite à une mode sociale.

Séquence 27 / Grade 2 : Ce symbole entre en contraste avec celui de la première étape. Nous avons atteint maintenant un stade d’urbanité où l’on prête attention aux apparences, faisant preuve d’un esprit superficiel.

 

2. La lecture en sidéral s’applique au cinquième règne

Les êtres du 5ème règne sont dans la réalisation de la Fraternité et essayent d’y sensibiliser l’humanité. La finalité du 5ème règne est de participer consciemment à la circulation des énergies de justes relations dans le corps planétaire. En s’offrant comme canal aux énergies divines, ils sont les relais sur terre qui amènerons l’humanité à devenir des Âmes et les règnes inférieurs à progresser. La pensée est puissance, la pensée est pouvoir, il faut que des relais sur terre captent les énergies divines.

L’éclipse totale de Lune est un moment favorable à la dissipation du brouillard que les agitations émotionnelles des désirs, pulsions et passions engendrent. C’est donc un moment propice à ce que notre corps émotionnel ou astral, puisse fonctionner comme originellement, c’est-à-dire en bande de sensibilité. Ce corps peut redevenir l’outil qu’il était, permettant de saisir la réalité dans toutes ses subtilités et ainsi participer aux justes relations humaines. C’est par la purification et la discipline ou maîtrise, que les désirs qui alimentent les fabulations et fantasmes, seront asséchés et le mirage et l’illusion dissipés.

Le désir fait place à l’aspiration et le corps astral devient, après purification et par le biais de l’imagination créatrice, réceptif aux énergies des plans supérieurs, le Vrai, le Beau, le Bien.

Soleil en Capricorne ainsi que Vénus et Mercure

Le Capricorne est un signe de naissance, il est un bras de la croix cardinale, la croix de ce qui initie, de ce qui amène à l’existence. C’est la naissance de la Conscience Christique sous l’effet de l’Esprit qui attire constamment l’âme hors de la vie de la forme et de l’expérience et constitue la lumière radieuse qui conduit l’âme en sûreté au sommet de la Montagne de l’initiation, c’est-à-dire libérée de la Matière.

Soleil 18° Capricorne

         « L’union jack flotte sur un navire de guerre britannique »

            La protection accordée aux individus et aux groupes par de puissantes institutions chargées de maintenir l’ordre.

Ce tableau reflète la situation qui régnait jadis quand la marine britannique faisait respecter la liberté des mers. Les temps ont changé mais cette notion conserve toute sa valeur. La force est indispensable au maintien de l’ordre social et de relations pacifiques entre les personnes comme entre les nations. Hélas, cette force peut être utilisée à mauvais escient sous prétexte de préserver « la loi et l’ordre ». La justice et la compassion doivent contre balancer le pouvoir social, et notamment le pouvoir de groupes privilégiés. Ce degré, où qu’il paraisse, exprime un besoin de protection ou une mise en garde contre l’utilisation du pouvoir à des fins égoïstes.

Séquence 58 / Grade 3 : Cette étape nous fait comprendre l’ambivalence du POUVOIR POLITIQUE, sa portée et ses dangers.

Vénus dans le Capricorne amène le disciple à se transfigurer, le disciple est celui qui se discipline aux lois de la vie ; le mental, l’amour et la volonté s’unissent en lui, comme le Christ le fit en son temps, cela amène l’être a exprimer les valeurs de l’âme, de la Fraternité Intelligente.

Vénus révèle la nature de la conscience ou de l’Amour intelligent et apporte au 5ème règne la réalisation d’une conscience plus étendue qui est la conscience de la responsabilité de groupe.

Le Soleil étant en Verseau pour le 4ème règne, le Soleil et Vénus étant en Maison IX (la Maison du dépassement et de la réorientation) , les conditions sont propices à ce que la « société » reconnaisse l’avancée du 5ème règne dans sa présentation des valeurs d’une nouvelle société, basée sur la fraternité. 

Vénus 23° Capricorne

         « Un soldat reçoit deux distinctions pour sa bravoure au combat »

            La récompense offerte par la société pour nous être acquitté de notre responsabilité individuelle.

Qu’il y ait « deux » distinctions porte à croire que ce degré désigne peut-être implicitement le fait que la communauté reconnaisse à chacun, en cas de réussite comme d’échec, le droit au respect et à l’estime, à partir du moment où il a rempli noblement son devoir dans des circonstances inhabituelles. Ce symbole traduit un mouvement d’échange constant entre la société et la personne individuelle. Chaque partie devrait pouvoir avoir confiance dans l’autre.

Séquence 59 / Grade 3 : Cette scène, en quelque sorte, extrait des deux précédentes un élément commun. Le Mot clef ici est RÉCOMPENSE ; autrement dit, un dédommagement pour une exécution sans faille – un alignement des comptes.

Mercure amène la lumière, l’illumination, il est le Messager de Dieu sur Terre. 

Mercure 6 et 7° Capricorne

6° Capricorne

         « Dix grosses bûches sous un passage voûté menant à un bois    sombre »

            L’obligation de mener à bien toute entreprise commencée avant d’aller chercher plus loin.

Le nombre 10 est un symbole d’achèvement ; il symbolise plus encore la révélation d’une nouvelle série d’activités imminentes. Cependant, à moins de mener les choses en cours à leur terme, on ne parviendra probablement à rien de véritablement important par une précipitation inconsidérée vers l’inconnu. Le nombre 10 est un symbole de germination, mais la graine (Nombre 9) doit être parvenue à maturité. On ne saurait forcer le cours des choses sans danger au-delà de certaines limites.

Séquence 56 / Grade 1 : Cette étape étaye ce qui va suivre. Ici on arrive à un SEUIL où il faut peut-être marquer un temps d’arrêt pour assurer sa progression future. 

7° Capricorne

         « Inspiré par le divin, un prophète voilé délivre son message ».

            Agir en porte-parole de la révélation d’une volonté et d’une vérité transcendantes déterminant une action future.

Nous découvrons ici la manifestation la plus profonde de cette force qui opère au sein de toutes les unités sociales relativement permanentes, notamment au niveau de l’organisation tribale. Une tribu consiste en un ensemble (ou organisme) bio-psychique dont la cohésion est assurée par une Force collective supra-physique, le dieu de la tribu. Dans la tradition hébraïque, ce dieu est YHWH (Yahweh-Jehovah) ; dans les tribus primitives, un « Grand Ancêtre » plus ou moins mythique élevé au rang de dieu a pu jouer ce rôle. Tous ces dieux tribaux sont des manifestations locales de la force même de la « Vie » au sein de la biosphère terrestre. C’est cette Force déifiée qui « s’empara » psychiquement de sujets particulièrement sensibles ou pratiquants, lesquels devinrent Ses porte-parole – prophètes, voyants, oracles. Cette Force agit tout autant de nos jours, mais de manières différentes en raison de la tournure plus individuelle qu’a prise la conscience de l’homme moderne. Elle assure et aide à maintenir la cohésion de collectivités sociales organisées. Elle guide le développement en inspirant à des esprits particulièrement ouverts la vision prophétique d’événements sur le point de se produire.

Séquence 56 / Grade 2 : A ce stade, l’avenir interagit avec le présent pour l’affranchir de l’inertie du passé. Aussi ce degré contraste-t-il avec le précédent. Au seuil de notre avenir immédiat, on est autorisé à avoir une vision, une révélation, des éléments essentiels de l’étape suivante et encore inconnue de notre évolution. Le Mot clef est MÉDIATION .

Lune en Cancer

Le signe dans lequel se trouve la Lune va nous indiquer comment s’exprimer sur le plan de la forme pour être en harmonie voir en fusion avec l’âme ou l’Être intérieur.

La phrase clef de ce signe est : « je bâtis une maison illuminée et je l’habite ».

Pour rendre cette maison illuminée, nous avons à épurer nos corps de manifestation qui constituent notre personnalité :

-le corps physique, en neutralisant nos appétits physiques.

-le corps émotionnel, en limitant nos passions et en veillant à ne plus en être dépendant

-le corps mental, en cessant de générer des pensées négatives polluantes.

Le signe du Cancer est représenté par le coléoptère, appelé en Égypte scarabée. Le scarabée est le symbole d’une nouvelle naissance c’est-à-dire la Renaissance à la Réalité de l’Être intérieur. Dans le processus d’incarnation, il y a la descente dans la matière, ce qui est un emprisonnement ; puis au cours de l’évolution, l’être prend les rênes de sa vie et connaît une Renaissance, la personnalité renaît à une réalité supérieure, le Soi. En faisant cela les vies mineures qui forment les véhicules sont rédemptées, c’est-à-dire qu’elles avancent dans l’évolution.

Ces vies mineures sont nos poussins que nous nous efforçons de bien traiter :

Lune 18° Cancer

         « Une poule gratte le sol en quête de nourriture pour ses poussins».

            Se soucier de son régime est indispensable au bon déroulement de nos activités extérieures.

Toute mère est à l’origine responsable de l’alimentation de sa progéniture ; or toute activité où l’on a investi son énergie est symboliquement notre enfant. Nous devons le nourrir grâce à l’apport que l’on puise dans « le sol » de notre communauté sociale et surveiller avec attention son développement. La tendre pousse se consolide dans le tronc d’arbre, le poussin dans la poule, le nourrisson dans l’adulte en théorie autonome et prêt à mener sa barque dans la société.

Séquence 22 / grade 3 : Cette étape montre l’aboutissement des deux étapes précédentes. La graine, le germe et la plante qui pour grandir doit puiser dans le sol les composés chimiques dont elle a besoin, forment une suite logique. Il est question présentement d’assumer les responsabilités qu’impose la vie. 

Saturne, Lune Noire et Pluton en Sagittaire en Maison VII (Maison du rapport à l’autre, des liens karmiques) 

Saturne apporte toujours ses opportunités à la Lune Noire pour régler le passif karmique avec l’aide de Pluton qui, dans un processus purificateur, élimine ce qui n’est pas conforme au but du Sagittaire, le but étant d’accéder à la réalité de l’Être, donc de L’Âme, sur le plan terrestre.

Saturne 11° Sagittaire

         « Dans l’aile gauche d’un temple archaïque, une lampe brûle dans un récipient à forme humaine »

            De nos jours il est important de « retrouver son corps » pour compenser les effets d’une intellectualisation trop prononcée.

Cette suite symbolique nous met en présence d’images assez mystérieuses, auxquelles néanmoins on peut attribuer un sens très profond et important pour notre époque. L’énoncé original de cette scène parlait d’ »illumination physique » ; toutefois il semble traduire, en termes d’aujourd’hui, le besoin de se fier à « la sagesse du corps » dont on fait grand cas dans différentes technique modernes comme la psychothérapie de la Gestalt. Il s’agit de déconditionner une conscience emprisonnée dans des stéréotypes intellectuels entièrement subordonnés à des valeurs quantitatives prônant l’ »objectivité » et la conformité aux normes culturelles.

Séquence 51 / Grade 1 : C’est le premier stade d’un enchaînement provocateur. Il insiste sur l’importance, pour nombre d’intellectuels, de se fier aux réaction de leur organisme lorsqu’il relèvent les défi de leur existence. 

Lune Noire 16° Sagittaire

         « En quête de nourriture, des mouettes volent autour d’un navire »

            La dépendance à l’égard des circonstances est un écueil fréquent.

Les animaux attirés dans le giron de ce que la société humaine produit, trouvent plus facile de compter sur les hommes pour se nourrir que de rechercher une pitance habituellement difficile à se procurer. Les mouettes symbolisent ici les énergies sauvages et généralement indomptables de l’âme humaine ; néanmoins elles aussi peuvent contracter une sorte de dépendance domestique à l’égard des sous-produits de nos ingérences au sein de la sphère de l’inconscient (la mer). Les instincts naturels alimentent les réactions, et souvent les déformations, de la sphère consciente conditionnée par la société.

Séquence 52 / Grade 1 : Cette étape nous montre comment la nature peut aisément se soumettre à notre ambition fiévreuse de dominer toute la biosphère grâce à une organisation socio-économique planétaire englobant l’ensemble des hommes. Il s’agit d’un degré de DÉPENDANCE.

Pluton 26 ° Sagittaire

       « Un porte drapeau sous le feu des balles »

            La noble soumission à des valeurs et des objectifs collectifs.

Un drapeau constitue d’une collectivité organisée d’êtres humains-nation ou même classe sociales. Jadis, le porteur de drapeau sur le champ de bataille devait se sentir le représentant de l’intégrité et de l’unité de son groupe. Sa vie et son bien personnel devaient en conséquence se confondre totalement avec le bien de l’ « Ensemble plus grand » dont il portait l’emblème. Chacun de nous peut, dans certaines circonstances, se comporter en agent conscient et responsable du genre humain. Ce symbole nous demande en substance : Êtes-vous prêt à assumer ce rôle ?

Séquence 54 : Grade 1 : Ce premier degré nous brosse un tableau des aspects les plus nobles de la conscience sociale. Le porte-drapeau n’a pas d’arme, il est sans défense ; encore peut-il devenir le point de ralliement des efforts déployés par toute une vaste collectivité. Voici un symbole de dévouement à un idéal.

Uranus toujours dans le premier degré du Bélier et Neptune en Verseau

Ces deux planètes, ainsi que la constellation du Verseau, relaient le 7ème rayon de l’Ordre Magique et de l’Organisation Cérémonielle. Ce rayon, particulièrement actif, réunit l’esprit et la matière produisant ainsi la manifestation désirée sur le plan physique. Ce rayon promeut et inaugure l’avènement du nouvel ordre mondial, fondé sur un motif et une aspiration spirituels, sur la liberté intellectuelle, sur la compréhension aimante et sur un rythme physique apportant la pleine expression créatrice.

Uranus 1°Bélier

            « Une naïade émerge de l’océan. Un dauphin l’embrasse »

            Émersion de formes nouvelles. La conscience voit le jour.

Voici la première des 360 phases d’un enchaînement cyclique de caractère universel se déployant sur plusieurs niveaux, et dont l’objet est la réalisation d’un ensemble donné de potentialités. Le potentiel en question désigne, dans le Système Sabian, l’essor de la conscience individuelle : la conscience de se comporter en sujet ayant sa place et sa fonction (son destin) au sein de l’organisme planétaire de la Terre comme au sein d’une société et d’une culture données.

Au plan individuel devenir conscient signifie que l’on s’extrait de l’océan de la conscience générique et collective, qui, pour l’esprit éveillé, est synonyme d’inconscience. Ce phénomène constitue l’événement premier. Il découle d’un acte fondamental: l’émergence hors d’une matrice ou d’un moule, que l’on abandonne et représenté ici par l’élément aqueux.

Dans ce symbole, dés lors, c’est une Femme que l’on voit sortir de la mer. Au plan symbolique, c’est une forme d’existence, encore proche des profondeurs inconscientes de la nature biologique et générique, qu’anime plus le désir d’être que la volonté de s’affirmer. Un dauphin vient embrasser cette naïade; en, effet cet animal est un mammifère qui, après avoir connu une certaine évolution biologique, relativement inconsciente néanmoins, est revenu sur ses pas pour « réintégrer la matrice de la mer ». Le dauphin, en conséquence, représente un stade de régression. Il embrasse cette Femme qui est sortie de l’eau, parce que toute naissance est au départ passible d’échec. Le souvenir des échecs passés, leur fantôme, l’assaille de toutes parts. La crainte et le manque d’assurance refoulent l’impulsion à s’élever; l’issue de ce conflit dépendra du rapport entre les forces tournées vers le futur et celles encore attachées au passé.

La possibilité de succès ou d’échec est implicite d’un bout à l’autre du processus d’actualisation: elle est présente en chaque émission de potentialité et fraye inévitablement deux voies: l’une conduit à la « perfection », l’autre à la « désintégration » (sur le plan de la conscience); autrement dit , le retour à un état indifférencié (l’humus, la fumure, les poussières cosmiques; c’est à dire, symboliquement les grandes Eaux de l’Espace, le chaos).

Séquence 1 / Grade 1 : Ce symbole caractérise le premier de cinq stades qui se répètent à trois niveaux différents. Ce stade représente l’énoncé initial, le thème, de la série quinaire en rapport avec le premier niveau : désir d’être.

Neptune 19° Verseau

            « L’eau, les produits chimiques et la simple énergie musculaire viennent à bout d’un incendie de forêt ».

            L’habileté et le courage nécessaires pour endiguer l’influence destructrice des « fantômes » du passé qui nous hante sans se soucier de nous.

Les incendies de forêt sont redevables à la négligence humaine, à la foudre ou aux dérivés de la technologie moderne. Chacun de nous, au moins une fois dans sa vie, si ce n’est de manière répétée, sera peut-être le théâtre de réactions spectaculaires face à des actes apparemment insignifiants. Il faut les considérer comme moyens de mettre à l’épreuve notre force, notre ingéniosité ou notre équilibre moral. Chacune de nos facultés, morales, intellectuelles, physiques, doit être mobilisée. La foi en soi-même et en des puissances supérieures est nécessaire.

Séquence 64 / Grade 4 : Cette étape nous montre l’homme confronté à une situation critique et virtuellement dévastatrice. Une totale mobilisation de l’énergie s’avère indispensable ainsi qu’un sentiment profond d’invincibilité.

Laisser un commentaire